Espace Bien-Être

Ce massage appelle la lenteur du geste du masseur, afin de permettre à la personne massée de recevoir le toucher, l’intégrer et peut-être le transformer, le transporter à la frontière de son être conscient et inconscient.
Cela appelle des temps de pause, à la racine du mouvement où tout est possible.

Pr. Kerstin Uvnäs Moberg de l’université Stockholm, écrit que sous certaines conditions « Le toucher est la voie royale pour sécréter l’ocytocine ».  Cette hormone est le marqueur biologique de la détente, de la récupération, de l’assimilation, de la croissance, mais aussi du plaisir et de l’amour.

Formation

Je me suis formée à ce massage (Cénesthésic) auprès de Thinh Hoang-van et Sofi Monsimer.

Sur rendez-vous

Ce massage dure 50 minutes, suivi d’un temps de paroles autour d’un thé.

Visitez http://elan.feminite.blog.free.fr/